Y. Yamada Sensei à Bernau/Chiemsee 2008.

8e dan, directeur technique de l’Aïkikaï de New-York et président de l’United States Aikido Federation


Yamada Seinsei à Bernau 2008.

Sensei, on ne vous voit pas enseigner le travail aux armes. Pourquoi ?

Je n’ai pas trop confiance (rires). Ce n’est pas que je l’évite, mais je préfère me concentrer sur l’aïkido. Il y a beaucoup, beaucoup d’experts … bien sûr, pour ce qui est des techniques, si je prends en main un jo ou un bokken, je les connais, mais je ne me concentre pas beaucoup là-dessus. Je n’ai rien contre, mais je n’ai pas assez confiance pour enseigner ce que je sais. Qui sait, quand je serai bien plus âgé, peut-être … (rires) mais j’ai la chance d’être encore en très bonne santé physique, d’être capable de bouger sans difficulté, et tant que je pourrai faire ça, je me concentrerai là-dessus.
Encore une fois, je n’ai rien contre [le travail aux armes] mais pourquoi moi, devrais-je… vous comprenez ?

Beaucoup d’experts japonais disent qu’en travaillant le bokken , on améliore son aïkido.

Oui, ça aide. Mais à mon avis, il y a des gens qui en font parce que … je ne dirais pas que c’est plus facile, mais moi, je veux que tant qu’ils sont jeunes, leur pratique soit physiquement plus éprouvante. C’est une des raisons pour lesquelles je m’abstiens de faire travailler les armes. Il faut d’abord acquérir les fondements de l’aïkido, les déplacements de base. Ensuite, une fois cela assimilé, si vous prenez un bokken, automatiquement vous travaillerez juste.
D’un autre côté il est tout aussi important de savoir manier un jo et un bokken. Mais il s’agit de savoir sur quoi vous mettez l’accent. Moi, je veux avant tout qu’ils étudient et apprennent l’aïkido, ensuite…

Vous venez de fêter votre 70e anniversaire…

En février. Cela me fait presque 71 ans. J’aime toujours autant venir ici.

Vous êtes souvent en Europe

Oui, de plus en plus. Mais mon chez-moi, c’est à New York. Je viens pour donner un coup de main à mes collègues, à Tamura Sensei…

Vous avez de nombreux élèves en Europe…

Ils doivent aimer ma façon de travailler, mes déplacements.

© Copyright 1995-2020, Association Aïkido Journal Aïki-Dojo, Association loi 1901